Revendications

La psychiatrie hospitalière au bord de l'implosion en grève le 28 juin prochain

Par
Publié le 16/06/2022

Crédit photo : GARO/PHANIE

Une journée d'action des psychiatres hospitaliers est annoncée le 28 juin prochain. Cet appel à la grève a été publiée dans un communiqué de presse des plusieurs syndicats, l'IDEPP, le Spep, le SPH et l'USP. Suite à la pandémie, les besoins de la population ont explosé, notamment chez les plus jeunes. « Notre système de soins déjà en difficulté avant ces événements, se trouve aujourd'hui submergé par la déferlante et s'effondre littéralement. Nous ne sommes plus en capacité d'assumer les missions de service public qui sont les nôtres. » Sur tout le territoire, les médecins psychiatres fuient le service public vers le libéral, ce qui accentue le nombre de postes manquants, soit + 30%. Sans compter le personnel soignant dédié en grave déficit. Fin mai, un SOS avait été lancé dans le journal Le Parisien face à l'engorgement des urgences psychiatriques. Dans cette tribune, 75 professionnels exerçant en psychiatrie (praticiens hospitaliers, internes, psychologues, infirmiers, etc.) ont interpellé la Première ministre Élisabeth Borne, afin de créer des postes pour « éviter le naufrage ». Selon le collectif, la définition de ratios minimaux de soignants par service est une nécessité vitale. Sur Twitter, le Pr Antoine Pelissolo, chef du service de psychiatrie à l'hôpital Henri-Mondor, expliquait qu'« il est urgent de créer des postes (même s'ils ne seront pas tous pourvus immédiatement) ».


Source : decision-sante.com