IVG

L'Etat du Texas restreint (encore plus) le droit à l'avortement

Par
Publié le 02/09/2021

Crédit photo : GARO/PHANIE

C'est une victoire pour les opposants à l'avortement américains. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la Cour suprême s'est refusée à suspendre une loi du Texas, entrée en vigueur 24 heures plus tôt, qui interdit d’avorter après six semaines de grossesse même en cas de viol ou d’inceste. Une seule exemption est prévue, en cas d’urgence médicale. Sa décision a été prise à une courte majorité de cinq magistrats sur neuf (dont trois ont été choisis par Donald Trump pour leur opposition à l'avortement).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.