Brève

Marlène Schiappa veut accélérer la naturalisation française des étrangers en première ligne dont les soignants

Par
Publié le 17/09/2020
Covid-19

Covid-19
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les salariés en première ligne pendant la pandémie dont les soignants en attente de naturalisation verront leur dossier accélérer. La notion de service rendu important pourra être utilisée. Dans une lettre adressée aux préfets, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la citoyenneté, demande à ce que leurs dossiers soient examinés en priorité. Cela permettra de réduire la durée minimale de résidence exigée en France de cinq à deux ans. Selon Patrick Klugman, avocat, « la naturalisation méritocratique est extrêmement vertueuse ». « On a sous-estimé les personnes étrangères en première ligne, notamment les médecins et personnels de santé sous-payés, donc c'est une idée intéressante », a pour sa part observé pour François Héran, démographe et responsable de la chaire Migrations du Collège de France. Le problème, a-t-il relevé, c'est qu'une fois cette instruction délivrée, « les préfectures font ce qu'elles veulent ». En 2019, plus de 112 000 personnes ont acquis la nationalité française, dont plus de 48 000 par naturalisation.


Source : decision-sante.com