Médecine du travail, abandon de la visite systématique proposé dans un rapport.

Publié le 28/05/2015
« La détermination de la périodicité des visites médicales repose plus souvent sur des consensus construits entre les partenaires sociaux et l’Etat que sur des justifications de nature médicale », note un rapport rédigé en partie par l’Igas. D’où la simplification administrative suggérée par ce rapport. La visite d’embauche serait réalisée par une visite d’information réalisée par un infirmier en santé au travail. Pour les salariés qui n’occupent pas de postes de sécurité, la vérification systématique de l’aptitude au travail serait abandonnée. Seuls les salariés à risque devraient faire l’objet d’une surveillance régulière. Au-delà du caractère obligatoire de ces visites, ce constat repose également sur une démographie médicale en perdition. Les effectifs devraient chuter à 2 353 médecins en 2030. Dans les années 2000, ils s’élevaient encore à plus de 6 000. 

Source : decision-sante.com