Tribune Jean-Pierre Blum

Nestlé, est-ce croc mitaine ?

Publié le 17/06/2021
Nestlé affirme que « la majorité de son portefeuille alimentaire n'est pas saine ». Un document interne indique que « ses marques ne répondent pas aux définitions externes de la santé » dans un contexte de pression des consommateurs ». C’est le coup de canon révélé par Le Financial Times UK ce 31 mai. Le roi du marketing des esprits et du calcul algorithmique orienté va avoir du mal à contester des sources internes à l’entreprise suisse.

La plus grande entreprise alimentaire du monde, Nestlé, a reconnu dans un document interne que « plus de 60 % de ses produits alimentaires et boissons grand public ne répondent pas à une définition reconnue de la santé et que certaines de ses catégories et certains de ses produits ne seront jamais sains, quelles que soient ses évolutions ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.