Brève

Portugal, les médecins en grève réclament une baisse des heures supplémentaires

Par
Publié le 11/05/2017
visuel Portugal

visuel Portugal
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le premier jour de grève des médecins portugais a été un vrai succès mercredi 10 mai. Le taux de participation a été estimé à 90 % par les deux organisations syndicales à l'origine du mouvement, le Syndicat indépendant des médecins et la Fédération nationale des médecins (Fnam). Leurs revendications portent sur la dégradation des conditions de travail et le nombre d'heures supplémentaires trop important passées dans les services d'urgences. « Cela traduit un profond mal-être et une indignation croissante au sein de la profession, », affirme Mario Jorge Neves, président de la Fnam.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.