Qui a peur du virus Zika ?

Publié le 14/01/2016
Une nouvelle épidémie menace l’Amérique latine et notamment le Brésil. Au départ réputée bénigne elle serait à l’origine d’une grave malformation fœtale, la microcéphalie. Des cas ont été repérés dans les Antilles. La France métropolitaine n’est pas à l’abri.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le virus Zika peut-il troubler l’organisation des jeux olympiques au Brésil ? La menace est en tout état de cause prise au sérieux par les autorités sanitaires. Au Brésil, la survenue d'une malformation fœtale, la microcéphalie observée chez les nouveau-nés contaminés lors de la grossesse entraîne même un début de panique. Certains experts avancent même le chiffre des 100 000 cas d’ici à cinq ans. Or face au retard mental inévitable, il n’existe pas de traitement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.