Brève

Urgences hospitalières, de nombreuses substances en cause

Par
Publié le 08/06/2017
visuel drogues

visuel drogues
Crédit photo : SPL/PHANIE

Près des deux tiers (65 %) des passages aux urgences liés aux drogues en 2015 concernaient l'usage de drogues traditionnelles telles que l'héroïne, la cocaïne, le cannabis... selon l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) qui a publié son rapport annuel le 6 juin dernier. Dans ce document ont été recensés les passages aux urgences liés à l'usage de drogues dans quinze hôpitaux sentinelles de neuf pays européens (European Drug Emergencies Network).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.