Véronique Fournier nommée enfin présidente du Centre national de fin de vie

Publié le 21/04/2016
Après bien des polémiques, le Dr Véronique Fournier a été nommée présidente du Centre national de fin de vie et des soins palliatifs, en remplacement du Dr Régis Aubry.

L’annonce officieuse en janvier dernier lors de la création du nouvel organisme avait suscité des remous parmi les détracteurs de l’euthanasie qui percevaient là une nomination politique. Véronique Fournier a fait partie du cabinet de Bernard Kouchner alors ministre de la Santé en 1999. Elle est surtout très critique de la version deux de la nouvelle loi Leonetti, qui interdit l’euthanasie, mais ajoute la possibilité d’une sédation terminale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.