Brève

Sars Cov-2, le risque d'un été brésilien

Par
Publié le 22/04/2021
variant

variant

L'été 2021 risque-t-il d'être brésilien ? À ce stade, le niveau de circulation du variant brésilien est encore très bas, voire marginal selon l'avis du Comité scientifique diffusé le 19 avril dernier. On recense en effet un taux de 0,3 % des nouvelles infections au 30 mars. Pour autant, la menace d'un été meurtrier ne peut totalement être écartée. Ce danger dépend de deux facteurs, à savoir selon le Conseil scientifique, une baisse du variant anglais et « une couverture vaccinale avec les vaccins ARNm en hausse mais à un niveau encore insuffisant ». D'où la proposition de suspendre les liaisons aériennes avec le Brésil mais aussi avec le Chili décidée rapidement par le Premier ministre après la réception de cette note. Selon les études de modélisation, le niveau de transmission dans ce pays serait augmenté de 30 %. Enfin, les médecins chiliens ont relevé l'âge nettement plus jeune des patients hospitalisés en réanimation. Le pire n'est jamais sûr mais…


Source : decision-sante.com