Brève

SARS-CoV-2, le risque d'un été brésilien

Par
Publié le 04/05/2021

L'été 2021 risque-t-il d'être brésilien ? À ce stade, le niveau de circulation du variant brésilien est encore très bas, voire marginal selon l'avis du Comité scientifique diffusé le 19 avril dernier. On recense en effet un taux de 0,3 % des nouvelles infections au 30 mars. Pour autant, la menace d'un été meurtrier ne peut totalement être écartée. Ce danger dépend de deux facteurs, à savoir selon le Conseil scientifique, une baisse du variant anglais et « une couverture vaccinale avec les vaccins ARNm en hausse mais à un niveau encore insuffisant ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte