Trisomie 21, de nouveaux tests non invasifs plus performants

Publié le 14/12/2015

Une nouvelle génération de tests de la trisomie 21 devrait modifier à terme les modalités de dépistage, estime la Haute Autorité de santé. Ces nouveaux dispositifs reposent sur la recherche d’une surreprésentation des séquences d’ADN fœtal provenant du chromosome 21 au sein de l’ADN fœtal qui circule dans le sang maternel. Leur performance est quasi optimale. Le taux de détection de la trisomie 21 par ce dépistage prénatal non invasif est supérieur à 99 %. Le taux de faux positifs est inférieur à 1 % dans le groupe de femmes à risque.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.