Un nouveau collège à la HAS, le volet médico-économique renforcé

Par
Publié le 23/03/2017
Nouveau mode d’évaluation des médicaments, renforcement du volet médico-économique, le nouveau Collège de la HAS est attendu sur ces dossiers prioritaires. Il devra aussi manifester davantage d’indépendance à l’égard du politique. Analyse.
visuel Buzyn

visuel Buzyn
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les nominations au collège de la Haute Autorité de santé ont toujours attisé les polémiques. Les nouveaux élus 2017 n’échapperont donc pas à la tradition. Avant même la promotion 2017 officialisée, les médecins libéraux lancent les premières piques. Et s’insurgent déjà de l’absence à ce collège d’un représentant. Les associations de malades participent au concert de protestations en rappelant la promesse non tenue de la ministre de la Santé de nommer un usager de la santé. La parité en revanche a été respectée. Ce qui n’est pas le cas pour l’équilibre entre les disciplines.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.