Un nouveau collège à la HAS, le volet médico-économique renforcé

Par
Publié le 28/04/2017

Les nominations au collège de la Haute Autorité de santé ont toujours attisé les polémiques. Les nouveaux élus 2017 n’échapperont donc pas à la tradition. Ainsi, les médecins libéraux se sont insurgés déjà de l’absence à ce collège d’un représentant. Les associations de malades ont rappelé la promesse non tenue de la ministre de la Santé de nommer un usager de la santé. La parité en revanche a été respectée. Ce qui n’est pas le cas pour l’équilibre entre les disciplines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte