Brève

A 10 ans, on ne croit plus aux contes de fées

Par
Publié le 02/03/2017
visuel Courgette

visuel Courgette

Des mots crus, des enfants à la lisière de la société, une violence à tous les étages y compris au sein des familles, Ma vie de courgette est loin d’être drôle. En attendant, ce dessin animé est en passe de conquérir tous les publics, y compris celui plutôt blasé des professionnels du cinéma. Il vient en effet d’obtenir deux Césars. Comment expliquer ce succès ? Peut-être parce que comme dans certains films de grands, l’histoire ne se divise pas entre bons d’un côté et méchants de l’autre.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.