Attentats de janvier 2015, 4 personnes sur 10 présentent au moins un trouble de santé mentale

Publié le 09/06/2016

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Les attentats de janvier 2015 ont laissé bien des traumatismes chez les personnes concernées. Les résultats préliminaires d’une enquête épidémiologique menée par Santé publique France (la nouvelle agence de santé publique) et l’ARS Ile-de-France ont été publiés le 6 juin dernier (la totalité de l’étude le sera fin 2016). L’enquête s’est déroulée du 1er juin au 31 octobre 2015. 190 victimes, témoins ou personnes endeuillées ainsi que 232 professionnels étant intervenus sur site ont été suivis par des psychologues.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.