Brève

C’était mieux maintenant

Par
Publié le 02/02/2017
visuel Le Teckel

visuel Le Teckel

En plein cœur de la magouille politicienne, c’est l’ambiance du troisième tome de Guy Farkas dit le Teckel, ex-légionnaire, ex-visiteur médical, sans revenu et avec beaucoup d’idées rétrogrades et passéistes. En témoigne sa CX Break qui rappelle plutôt l’ère giscardienne des années soixante-dix. L’histoire : un conseiller com qui travaille pour la réélection du président français, Philippe Le Havre, (qui ressemble étrangement physiquement à un président normal), propose de lancer la candidature d’un faux candidat, afin de diviser l’opposition au premier tour.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.