Débrider les plaies

Publié le 17/06/2015
Le professeur Guy Vallancien se voit sans peur et sans reproche. Il ne craint ni les politiques qu'il aime mais méprise un peu, ni la technologie et surtout pas le progrès. La médecine du 21ème siècle sera le fruit des technologies et ... nous nous porterons mieux. "Les mains du médecin n'ont plus besoin de palper" selon le célèbre chirurgien. La média-médecine est issue de l'informatique, de l'imagerie, de la génomique et de la biologie. L'ordinateur est notre futur et le médecin assurera la synthèse de toutes les méga données disponibles. Ces thèses en faveur du progrès technique sont connues et traversent l'univers des sciences depuis longtemps. Il est vrai que les performances techniques changent la donne. En  revanche, ce qui peut être discuté est que le médecin se veut politique. Il est favorable à un État faible, qui légifère peu et en tout cas qui ne se targue pas de nous éduquer. Le monde de Guy Vallancien est libéral ou libertaire.

La médecine sans médecin ? Le débat / Gallimard, 303 p., 19,50 euros

Source : decision-sante.com