Brève

Esteville, exposition sur les représentations de l'abbé Pierre dans le street art

Publié le 26/10/2017
visuel Esteville

visuel Esteville
Crédit photo : Christine Couvret

À Esteville, au nord de Rouen, se trouve le Centre abbé Pierre-Emmaüs qui comprend la maison où il vécut par intermittence dès 1964, avant d’y être inhumé il y a dix ans, mais aussi un lieu de mémoire. Ce dernier, devenu musée, propose de nombreuses vidéos, photos et objets personnels sur une dizaine de salles, présentant un homme au destin hors du commun : moine, resistant, député, militant international pour la paix, bâtisseur, créateur d’Emmaüs, etc. On y visite aussi sa chambre, son bureau où il rédigea de nombreux écrits, son atelier et la chapelle où il se recueillait.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.