Georges Duby, la Pléïade

Par
Publié le 14/10/2019
visuel couv livre

visuel couv livre
Crédit photo : J Sassier, Gallimard

visuel couv livre

visuel couv livre

Comment comprendre notre lien avec Le Temps des cathédrales à la suite de l'émotion des Français suscitée par l'incendie de Notre-Dame ? Les paroles de Georges Duby nous manquent, lui qui souvent débutait ses matinées « par çà, par une plongée dans un lieu où je me sens bien ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.