Livre

Je tue elle

Publié le 03/12/2015

Attention ça déménage ! Le dernier livre de Delphine Vigan a finalement obtenu le prix Renaudot 2015*, ce qui est largement mérité. Il ne raconte pas simplement (son) l’histoire d’une écrivaine en panne d’écriture. Bien au-delà, la narratrice conte sa relation purement amicale avec une ancienne copine de lycée, L., dont curieusement elle n’a aucun souvenir d’ado. Peu à peu, L. très séductrice (dont on n’aura pas plus d’éléments sur son identité) entre dans la vie de l’auteure qui entre progressivement dans une forte dépression.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.