Livre

Je tue elle

Publié le 14/12/2015

Attention ça déménage ! Le dernier livre de Delphine Vigan a finalement obtenu le prix Renaudot 2015*, ce qui est largement mérité. Il ne raconte pas simplement (son) l’histoire d’une écrivaine en panne d’écriture. Bien au-delà, la narratrice conte sa relation purement amicale avec une ancienne copine de lycée, L., dont curieusement elle n’a aucun souvenir d’ado. Peu à peu, L. très séductrice (dont on n’aura pas plus d’éléments sur son identité) entre dans la vie de l’auteure qui entre progressivement dans une forte dépression.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte