Brève

La Comédie-Française version stand-up

Par
Publié le 28/09/2017
Les fourberies de Scapin

Les fourberies de Scapin
Crédit photo : Christophe Raynaud de Lage

La cause est entendue. Ces Fourberies de Scapin mises en scène par Denis Podalydès retrouvent une nouvelle jeunesse sur le plateau de la Comédie-Française. Et Benjamin Lavernhe en jouant le rôle-titre s’envole vers la gloire. Dans cette pièce écrite au soir de sa vie, Molière revient aux fondamentaux du théâtre. La vie est une comédie, le bonheur de (se) jouer n’est à nul autre comparable. Qu’importe alors les emprunts, certains appellent cela des vols à tel auteur classique, voire à ses contemporains comme à ce Cyrano ! Ici, pas de leçon de morale. Les pères ne valent rien.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.