Médecine libérale

La CSMF réclame cinq milliards supplémentaires au prochain président de la République

Par
Publié le 23/03/2017
Le syndicat des médecins libéraux exige une nouvelle convention et l'abrogation du tiers payant. Il appelle au retour de la convergence des tarifs public-privé. Explications.

Cinq milliards d'euros supplémentaires (un milliard par an) et une nouvelle convention médicale pour le prochain quinquennat, ce sont les deux mesures principales demandées aux candidats par le syndicat de médecins libéraux, la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.