Risque professionnel

L’assurance hospitalière s’ouvre à de nouveaux entrants

Publié le 13/05/2016
Longtemps un segment oligopolistique où intervenaient notamment des acteurs comme la Sham et autres MNH et La Médicale, le marché de l’assurance s’ouvre à de nouveaux porteurs de risques. Ce qui en fait de plus en plus un marché concurrentiel.

Laissée à des spécialistes, l’assurance hospitalière a, pendant longtemps, été la chasse gardée d’une poignée d’acteurs traditionnels et de niche. La Sham s’y est ainsi imposée comme spécialiste de la responsabilité civile, un domaine qui a longtemps tenu le haut du pavé du fait de la propension des assureurs à être de plus en plus vigilants sur la qualité des risques à protéger et les résultats techniques associés. L’actualité de ces dernières années a montré leurs réticences à accepter le transfert de certains risques sous-jacents aux métiers hospitaliers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte