Brève

Le cirque de Gengis Khan

Par
Publié le 20/12/2019
cirque

cirque
Crédit photo : Laurent Bugnet (Lapin blanc)

Après la grande Chine, la petite Mongolie. Le cirque Phénix accueille cette saison à Paris avant une tournée en 2020, les artistes originaires de cette petite république de 3 millions d'habitants. Outre Gengis Khan, on connaîtra désormais le pays pour son école de cirque. À l’issue de la représentation magie du spectacle oblige, le public est conquis, le souffle coupé et les artistes-athlètes heureux. Raffinement des lumières et des costumes, perfection technique des numéros acrobatiques, précision de la mise en scène et pincée d'exotisme en expliquent le succès. Alors que souvent dans cette époque de mondialisation, un pays impose son modèle, au cirque la couleur locale, les traditions ancestrales, loin d'être gommées sont ici cultivées et inscrivent, accommodées au goût occidental le spectacle dans sa spécificité. On aurait même aimé un spectacle plus long, deux heures entracte compris. Peut-être est-ce une invitation à revenir ?

Cirque Phénix, pelouse de Reuilly Paris, jusqu'au 19 janvier.


Source : decision-sante.com