Brève

Le jeune Ahmed

Par
Publié le 24/10/2019
cinéma

cinéma

Comment en déroulant un fil narratif simple, celui d'un jeune adolescent de 13 ans en voie de radicalisation, les frères Dardenne créent un cinéma complexe ? Les deux frères cinéastes refusent il est vrai le coup de poing scénaristique. Ici pas de deus ex machina, c'est toujours un cinéma à dimension humaine. Seule la rencontre avec l'autre provoque le changement. La révolte adolescente a changé de visage. Des 400 coups de François Truffaut où dans la dernière scène le regard caméra de Jean-Pierre Léaud ouvrait le champ des possibles au Jeune Ahmed où la mort rôde, on a bien changé d'époque. La recherche d'absolu se drape dans le dogme. La communication est rompue. Et l'adolescent se révèle une proie (trop ?) facile pour tous les prêcheurs du monde. Comment lutter contre la foi absolue, extirper la haine et réinstiller l'instinct de vie ? Ici les différents corps sociaux mobilisés échouent à prévenir le pire. Seule la chute finale peut-elle sauver ?  

Jean-Pierre et Luc Dardenne, prix de la mise en scène Festival de Cannes 2019. Diaphana Distribution. 19,99 euros TTC pour le DVD ou le Blu-ray, 


Source : decision-sante.com