Leçon de choses

Publié le 13/05/2016

« Humain, je suis, dit le poète Térence, et rien de ce qui est humain ne m’est étranger », Jean-Claude Ameisein nous prodigue certes dans son dernier livre paru avant la Cop 21 une nouvelle leçon d’humanité mais aussi une leçon de choses. Le combat écologique ne peut se réduire au seul réchauffement climatique mais doit prendre en compte la défense de la diversité. Rédigé sous la forme d’un dialogue, c’est aussi un livre militant pour éveiller les consciences à la beauté de la nature. À lire en famille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte