L’écrivain Édouard Louis assigné en justice au civil par son agresseur

Publié le 10/03/2016

Dans son dernier roman, Histoire de la violence, Édouard Louis avait décrit un viol qu’il avait subi un soir de Noël 2012 par un jeune homme de 30 ans se présentant comme Reda. Le viol avait été commis après que l’écrivain s’est rendu compte que son partenaire lui avait volé son i-pad et son téléphone. Édouard Louis a ensuite porté plainte. Un mandat de recherche avait été lancé en juin 2013 contre son agresseur. Ce dernier, déjà impliqué dans une affaire antérieure de vol, avait été identifié par son ADN retrouvé dans l’appartement de l’écrivain.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.