Brève

Les syndicats de surveillants de prison vent debout contre les distributions de seringues

Par
Publié le 12/01/2017
visuel Prison

visuel Prison
Crédit photo : GARO/PHANIE

« La seringue est un dispositif immoral et dangereux et est une arme potentielle », martèle le réprésentant de FO-Pénitentiaire, un des syndicats de surveillants de prison. Il réagit au projet de décret destiné à mieux lutter contre la transmission des infections en milieu carcéral. Ce texte est issu de la loi de santé du 26 janvier 2016. Les syndicats s'opposent aussi à l'introduction d'une salle de shoot en milieu carcéral. Pour l'instant, le texte provisoire cantonne la distribution de seringues (« matériels et outils ») aux locaux sanitaires de l'établissement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.