Brève

Levée du secret médical en cas de violences conjugales

Par
Publié le 19/12/2019
serment

serment
Crédit photo : GARO/PHANIE

"Cette dérogation permissive permettant de protéger les victimes et les médecins faisant un signalement en cas d'urgence vitale immédiate (...) ne saurait remettre en cause le principe fondamental du secret médical, base de la relation de confiance entre un patient et son médecin."

Avis du Cnom associé par le Gouvernement à la rédaction d’une disposition qui figurera dans la proposition de loi LREM visant à protéger les victimes de violences conjugales fin janvier.


Source : decision-sante.com