Brève

L'ordre des médecins demande à clarifier les missions du praticien et l’utilisation des données des patients

Par
Publié le 04/05/2020
Covid-19

Covid-19

Alors que le Gouvernement a présenté en conseil des ministres du samedi 2 mai 2020, un projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire soumis ce lundi 4 mai au Sénat, puis par la suite à l’Assemblée nationale, l'ordre des médecins met son grain de sel dans l'article 6. Ce dernier crée « un système d’information aux seules fins de lutter contre l’épidémie de covid-19 » permettant de recenser les personnes infectées par le coronavirus ou susceptibles de l’être, et les personnes ayant été en contact avec elles. Cette base de données doit permettre aux équipes mobiles d’identifier et rompre les chaînes de contamination et ainsi s’inscrire dans la stratégie de déconfinement fixée par le gouvernement. L'Ordre tient à rappeler le rôle premier du médecin dans ce dispositif : "Il est en effet paradoxal que dans le texte actuel de l’article 6, il ne soit absolument pas fait mention des médecins." Second point sur la table, "la nature des données sera strictement limitée aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, durant la période limitée que prévoit la loi." Troisième reco, la confusion entre ce traçage et la prise en charge médicale à proprement parler ne saurait être entretenue. Enfin, l'ordre rejette tout lien éventuel qui serait fait entre les données de ce système d'informations et celles issues de l'appli StopCovid.


Source : decision-sante.com