Brève

Magritte. Pourquoi les images mentent

Par
Publié le 22/09/2016
visuel magritte

visuel magritte
Crédit photo : © Photothèque R. Magritte / Banque d'Images, Adagp, Paris, 2016

A la définition de la beauté comme la rencontre fortuite d’un parapluie et d’une machine à coudre sur une table de dissection selon la célèbre formule de Lautréamont, Magritte choisit de nous donner à voir la pensée en action. Ces noces entre philosophie et peinture sont déclinées tout au long de cette exposition simple et lumineuse au travers d’une centaine de tableaux et de documents. Rien ici de didactique ou d’abstrait mais la présentation d’une œuvre qui se nourrit au contact des grands textes de philosophie depuis Platon jusqu’à Michel Foucault.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.