Brève

Médecin sans frontières suspend ses activités dans le nord est de la Syrie et évacue son personnel

Par
Publié le 17/10/2019
MSF

MSF

MSF a décidé de quitter le territoire du nord est de la Syrie, lieu de l'offensive turque contre une milice kurde pourtant soutenue par les Occidentaux. « Décision difficile mais salvatrice », selon Hakim Khaldi, coodinateur moyen Orient chez MSF interviewé par France Culture. « La condition pour pouvoir fournir des soins de santé est d'être en vie. » Il évoque la centaine d'expatriés présents, le soutien aux hôpitaux sur place, les activités dans des camps de déplacés. MSF se dit particulièrement inquiète pour le personnel syrien qui a travaillé avec l'association depuis 2013 et est resté dans la zone. Jusqu'au 13 octobre, le personnel de MSF aidait les villages de la région à surmonter les pénuries d'eau alors qu'une frappe aérienne a endommagé la station de pompage d'eau coupant l'approvisionnement de plusieurs villes. Mais aussi l'organisation a fourni dans la ville de Tal Tamar des couvertures, des rations alimentaires, des bouteilles d'eau à des milliers de personnes qui sont arrivées dans la ville dans leur exode. 160 000 personnes ont pris la fuite.

MSF

Source : decision-sante.com