Théâtre

Naissance d’un chef d’œuvre

Publié le 30/11/2015

Samuel Beckett aurait-il atteint cette notoriété sans la présence de Roger Blin, ami et premier promoteur de l'auteur ? C'est la question centrale que pose la pièce Naissance d'un chef d'œuvre, jouée jusqu'au 3 décembre prochain au théâtre de Belleville. Dans cette mise en lumière du renouveau du théâtre après la guerre, le spectateur ne s'ennuie pas une seconde. En 1950, Roger Blin, directeur du théâtre de la Gaieté Montparnasse, végète. Un jour, Suzanne, la compagne de Samuel Beckett, vient lui amener le script de En attendant Godot.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.