Brève

Psychiatrie, 92 000 personnes hospitalisées sans leur consentement

Par
Publié le 16/02/2017
visuel psychiatrie

visuel psychiatrie
Crédit photo : GARO/PHANIE

12 000 personnes supplémentaires ont été hospitalisées sans leur consentement en 2015 par rapport à 2012 (+15 % de plus), soit 92 000 personnes âgées de 16 ans ou plus, soit 5,4 % de la file active totale suivie en psychiatrie (contre 4,8 % en 2012), selon l'Irdes. Il s'agit d'une population majoritairement masculine, jeune (âge moyen de 43 ans) et souffrant de troubles psychiatriques sévères. Pour preuve, la moitié des personnes prises en charge sans consentement ont reçu un diagnostic de troubles schizophréniques ou psychotiques.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.