Brève

Reste à charge : l’hôpital plus inéquitable

Par
Publié le 15/09/2016
visuel reste à charge

visuel reste à charge
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Les restes à charge à l’hôpital apparaissent inéquitables et pénalisent les plus modestes, selon une étude publiée ce jour par l’Irdes (Institut de recherche et documentation en économie de la santé). Sont en cause les tickets modérateurs et les forfaits hospitaliers acquittés par les plus démunis. Les patients les plus aisés ont en effet souscrit des complémentaires santé qui prennent le plus souvent en charge ces dépenses. Comment expliquer ce résultat ? Certes, les soins hospitaliers bénéficient d’un taux de remboursement moyen élevé supérieur à 90 %.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.