Retour à l’Olympia

Publié le 13/05/2016

Faut-il parler de dérive des continents ? Les mondes grec et romain à l’heure de la mondialisation s’éloignent de nos rives. Il y a peu, une ou deux générations peut-être, on abordait ces rivages sans guide. Aujourd’hui, l’Antiquité s’éloigne à grande vitesse. Cette anthologie somptueuse jette un pont entre ces mondes. Et le voyage sans risque nous ouvre la voie à un univers habité par les dieux, imaginé par les hommes. Alors que l’Europe est en quête d’identité, la culture est ce bien commun à condition qu’il soit toujours transmis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte