Théâtre

Richard III en concert…

Publié le 21/01/2016

Crédit photo : Richard III © Brigitte Enguérand

Faut-il infuser au théâtre une culture rock pour lui donner une nouvelle jeunesse ? Un tel traitement infligé à ce Richard III, ne convainc guère. Le « pire héros » du théâtre occidental, multi-récidiviste du meurtre n’effraie même pas le spectateur du théâtre de l’Odéon. Son attention flotte au grè des effets lumières en noir et blanc ou de la musique. L’ambiance prime sur l’effroi. Pourtant, les comédiens ne déméritent pas. On entend le texte, les mots qui ne sont jamais sacrifiés.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.