Brève

Rompre le prévisible

Par
Publié le 05/01/2017
visuel Expo

visuel Expo

L’art est-il une arme de libération massive ? Une image, juste une image peut-elle sauver le monde ? A l’autre bout du spectre, un simple tract doit-il être envisagé comme un objet poétique ? Dans les années soixante, la pensée était happée par le slogan « tout est politique ». Aujourd’hui, alors que le fond de l’air ne serait plus rouge mais résigné, tout serait-il devenu poétique ? Le catalogue d’exposition conçu par le grand théoricien et historien de l’art Georges Didi-Huberman soulève ces questions et bien d’autres encore.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.