Brève

Télémédecine, les présidents de CME exigent d'être invités aux négos en cours

Par
Publié le 01/03/2018
visuels TM

visuels TM
Crédit photo :  3Dciencia Andrade/SPL/PHANIE

« Nous présidents de commissions médicales d'établissements (PCME) de CHU, de CH et de CHS, exigeons que nos conférences soient admises aux négociations en cours en matière de télémédecine. » Les discussions ont débuté depuis le 18 janvier entre l'assurance maladie et les syndicats de médecins libéraux pour encadrer les pratiques de téléconsultation et de télé-expertise. Elles ont écarté de fait, « une fois de plus », l'hospitalisation publique, qui pourtant selon les présidents de CME verra appliquer ces tarifs à son activité. La loi de financement de la Sécurité sociale 2018 a en effet validé la généralisation de la télémédecine. Son déploiement avait été bloqué pendant des années et limité à des expérimentations, l'assurance maladie ayant craint une inflation des actes. Une invitation devrait être lancée le plus rapidement possible aux présidents de conférence afin de réparer cet « oubli ».


Source : decision-sante.com