Un même C généraliste/spécialiste ?

Publié le 11/02/2016

Crédit photo : GARO/PHANIE

« On peut imaginer des revalorisations tarifaires structurantes et intelligentes », a lâché Nicolas Revel, le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie dans le cadre des Asclépiades*. Augmentation du C, des rémunérations forfaitaires ? À ce stade, le curseur n’a pas encore été placé. Les négociations avec les syndicats représentatifs devraient débuter fin février avant de se conclure au plus tard avant la fin de l’été. Pour autant, il ne faut pas attendre de miracle. Les marges de manœuvre financières sont étroites.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.