Université des patients, l’émergence de nouveaux métiers

Par
Publié le 19/01/2017
Les patients disposent désormais d’un lieu universitaire de formation pour valoriser leur expérience. Cette reconnaissance ponctue le long chemin amorcé au cours de l’épidémie de Sida par les malades pour la conquête de nouveaux droits dont celui du savoir. Bilan.
Catherine Tourette-Turgis, fondatrice de l'université des patients, MCU-HDR directrice du master éducation thérapeutique du patient UPMC Sorbonne-Universités, Paris.

Catherine Tourette-Turgis, fondatrice de l'université des patients, MCU-HDR directrice du master éducation thérapeutique du patient UPMC Sorbonne-Universités, Paris.
Crédit photo : arnaud janin

Les patients ont désormais leur université. Installée au sein de l’Université Pierre-et-Marie-Curie, elle est désormais assurée d’une pérennité à moyen terme grâce à une subvention octroyée par la fondation MSDAvenir. Quant à l’importance de sa mission, elle a été soulignée par la présence de Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lors de la leçon inaugurale prononcée par Catherine Tourette-Turgis le 17 janvier dernier. Après avoir conquis des droits en mars 2002, leur savoir est reconnu avec la mise en place de diplômes universitaires.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.